Saison 2011 - Rivalry Week 2011

Ce week-end ça va envoyer sec ! C’est le traditionnel « Rivalry Week ». Cette année il sera un peu light car beaucoup de rivalités ont déjà été jouées durant la saison. On aura quand même une bonne 20aine de matchs qui ne seront pas de simples matchs, surtout dans les tribunes. C’est une suprématie géographique qui se jouera. Un an pendant lequel les supporters pourront dire : « ici, c’est chez nous ! ».
Je ne vais pas vous les détailler une par une, à vous de vous immerger tout seul en cliquant sur les liens wikipédia ci-dessous. Je ne mets ici en relief que des rivalités d’équipe du même état qui ont plus de saveur à mes yeux.

INDIANA : Old Oaken Bucket (depuis 1925) - Indiana / Purdue
>> voir fiche wikipédia

VIRGINIE
: Commonwealth Cup (depuis 1895) - Virginia / Virginia Tech
>> voir fiche wikipédia

CAROLINE DU NORD : Victory Bell (depuis 1948) - Duke / North Carolina
>> voir fiche wikipédia

CAROLINE DU SUD : Hardee's Trophy (depuis 1896) - Clemson / South Carolina
>> voir fiche wikipédia

GEORGIE : Governor's Cup (depuis 1893) - Georgia / Georgia Tech
>> voir fiche wikipédia

FLORIDE : Sunshine Showdown (depuis 1958) - Florida / Florida State
>> voir fiche wikipédia

ALABAMA : James E. Foy, V-ODK Sportsmanship Trophy (depuis 1893) - Alabama / Auburn
>> voir fiche wikipédia

MISSISSIPPI : Golden Egg Trophy (depuis 1901) - Ole Miss / Mississippi State
>> voir fiche wikipédia

TEXAS : Lone Star Showdown trophy (depuis 1894) - Texas / Texas AM
>> voir fiche wikipédia

CALIFORNIE : Victory Bell (depuis 1929) - UCLA / USC
>> voir fiche wikipédia
Fresno State-San José State Rivalry (depuis 1921) - Fresno State / San José State
>> voir fiche wikipédia

OREGON : Platypus Trophy (depuis 1894) - Oregon / Oregon State
>> voir fiche wikipédia

WASHINGTON : Apple Cup (depuis 1900) - Washington / Washington State
>> voir fiche wikipédia

5 autres rivalités importantes se disputeront entre équipes proches mais d’états mitoyens :
  • Iowa/Nebraska,
  • Arkansas/LSU,
  • Pittsburgh/West Virginia,
  • Michigan/Ohio State,
  • Tennessee/Kentucky

Saison 2011 - Classement WEEK 12

Au secours ! La défaite d'Oklahoma State nous ramène vers une finale LSU-Alabama. Je n'ai pas envie de revivre le match ennuyeux entre ces deux équipes. Donc je vais prier pour que LSU trébuche contre Arkansas, le week-end prochain... Une perspective pas improbable avec des Razorbacks en pleine bourre (et 1 seule défaite au compteur).

Saison 2011 - Les équipes militaires

Aux USA, on aime ses militaires et on le fait savoir surtout quand ces derniers sont sur les théâtres d’opérations comme c’est le cas actuellement. Forcement le foot universitaire n’échappe pas à la règle surtout avec ses académies militaires qui jouent au football.

L'Armée de terre

Vous le savez, le rapport des américains et leur armée est viscérale, quelque chose de sacré. Une chose facilement compréhensible dans un pays jeune qui a connu plusieurs conflits majeurs en seulement 150 ans. Entre la guerre civile, les deux guerres mondiales et les multiples expéditions pour maintenir la « Pax America » (Corée, Vietnam, Irak, Afghanistan), il faut bien avouer que les USA ne ménagent pas ses soldats et leurs familles. Nous autres en Europe, avec nos 2000 ans d’étripage couronnés par nos deux gigantesques boucheries du siècle dernier, on a choisi de se clamer. Du coup nos militaires sont moins utiles et il faut bien avouer que plus personne s’en soucis. Bien dommage ! Un petit hommage avant une finale de sport avec orchestre militaire et avions dans le ciel, çà claque toujours. !

La Marine

En NCAA, non seulement les militaires sont honorés et glorifiés avant et pendant les matchs, mais en plus ils jouent ! Les 5 corps d’armée y sont représentés (enfin 4, car la Navy et les Marines font partis de la même fac).

Les trois plus connus jouent en division I - FBS :
  • Armée de terre (BLACK KNIGHTS de Army)
  • Armée de l’air (FALCONS de Air Force)
  • Marine militaire et US Marine Corps (MIDSHIPMEN de Navy)
L'Armée de l'air

Un trophée (Commander-in-Chief's Trophy), souvent remis par le Président des USA lui-même, récompense le meilleur des rencontres entre les trois facs durant la saison régulière.

Le 5ième corps d’armée joue en division III, en New England Football Conference :
  • Les gardes côtes (BEARS de United States Coast Guard Academy).
Les gardes côtes

Après le 11 septembre, on a vu fleurir à droite des casques des joueurs le petit drapeau des USA. Symbole du soutien à la nation en péril, il est vite devenu un symbole de patriotisme et une marque de soutien aux forces armées. Ce fut le premier symbole à apparaître.

Mais il en fallait plus ! Surtout pour des commémorations du 11 septembre. Du coup, est apparue cette nouvelle mode de colorer les logos aux couleurs du drapeau national. D’autres, plus imaginatifs, ont décidé de colorer le logo et les parties du casque en « camouflage ».

Personnellement je suis fan (suis un peu militariste sur les bords tendance « je préfère la guerre menée par des soldats dociles que par des civils incontrôlables »). De toute façon, les amoureux du football vont devoir s’y habituer vu la côte d’amour de la politique américaine dans le monde avec ses guerres et représailles qu’elle engendre.

Saison 2011 - Classement WEEK 11

On arrive doucement à bon port. Les choses commencent à se dessiner clairement dans la course à la finale. Sauf accident sur les deux dernières journées, on aura un LSU vs Oklahoma State.
Moi, je vais serrer les fesses pour que Oklahoma State ne perde pas. Sinon on va se retrouver avec une finale LSU-Alabama (remake du match de la semaine dernière), match mortellement ennuyeux de défense en perspective.

Saison 2011 - Cowboys, en embuscade...

OSU sera t-elle la surprise de cette saison ? Actuellement 2e et invaincue, ses chances n’ont jamais été aussi grandes d’entrer dans l’histoire.

J’ai survolé l’historique de son palmarès et effectivement c’est léger : aucun titre de champion national, pas de Bowl majeur depuis 1974 (le 2e de leur histoire après celui acquis en 1945), aucun titre de conférence BIG 12. L’équipe égrène simplement quelques Bowls mineurs ici et là.

Saison 2011 - About Stanford


Andrew uck sera t-il le Heisman Trophy ? Il semble bien parti. Il serait alors le 2e de l’histoire de sa fac après un certain Jim Plunkett, QB de son état (vais pas me la raconter, je ne sais pas qui c’est ! Go wikipédia, c’est fait aussi pour cela).

Justement, je voulais en profiter pour revenir sur cette fac de Stanford. Une question m’a toujours turlupiné (je l’ai enfin placé celui-là) : mais pourquoi cette équipe n’est pas en Ivy League ? Vous savez cette conférence de FCS avec le gratin des universités : Harvard, Yale, Princeton, Columbia, Brown, Dartmouth, Cornell et Pennsylvania.

Après tout, c’est vrai ! Tous les classements mettent régulièrement Stanford dans le TOP 3 des meilleures universités du monde. J’avais cru comprendre que la Ivy league avait été créée pour réunir les plus prestigieuses universités du pays afin de garder une certaine homogénéité avec des institutions qui mettent le sport au second plan au profit du cérébral. Or voilà une faculté de Stanford qui est capable de gagner en sport et en intellect. Damned ! C’est donc possible !

Stanford est, à elle toute seule, l’antithèse de ces vieilles universités de la côte Est qui symbolisent tout le snobisme américain. Stanford c’est la fac de la côte Ouest, dynamique et jeune au sein d’une Silicon Valley, tournée vers la modernité et l’avenir.

D’ailleurs c’est quoi une bonne université américaine ? Celle qui produit le plus de prix Nobel ? Celle qui produit le plus de milliardaires ? Celle qui produit le plus de brevets d’inventions ? Si le critère principal doit être le côté « select », je pourrais vous citer d’autres facs moins connues mais tout aussi «select» : Duke, Wake Forest, Vanderbilt,…. Le droit d’inscription, vous allez le sentir passer !

Tiens, on pourrait aussi citer ce cas assez paradoxal du célèbre MIT (Massachusetts Institute of Technology) dont l’équipe de football (les Engineers) ne joue qu’en division III NCAA. Etonnant pour cette fac devenue aussi renommée aux USA et dans le monde.


Au fait, vous êtes au courant que la mascotte de Stanford a bien failli être la célèbre « French Fries » ? En effet, plusieurs tests ont été faits en 1975 par les facétieux étudiants dont la fameuse frite (qu’ils nous attribuent à tord) pour finalement être abandonnée.

Saison 2011 - Classement WEEK 10

C'était attendu, ils ne sont plus que 5 invaincus après la défaite d'Alabama. Sauf que je viens de réaliser un truc : malgré sa défaite, Alabama reste à la 3e place !!!!! Si jamais le 2nd, Oklahoma State, perd dans les semaines à venir (fort probable face à Oklahoma) on se retrouverait avec une finale LSU-Alabama même si Houston ou Stanford restaient invaincus. Un mic-mac en prévision...

Saison 2011 - La fièvre monte !

Ce week-end, c'est THE match !

Le 1er contre les 2nd. Un match qui va faire office de 1/2 finale car le perdant aura une défaite au compteur et ne pourra pas prétendre à une place en finale. Le gagnant conservera toutes ses chances surtout après une victoire contre un adversaire de ce calibre.

Ca envoie déjà niveau vidéos :

Saison 2011 - Place au style !

Comme vous, je suis à chaque fois sur le cul quand l’équipe d’Oregon entre sur le terrain. C’est la « style attitude » qui déboule ; toujours un uniforme nouveau qui en jète. A en croire la rumeur, il paraît qu’ils ont 384 possibilités de changements depuis 2006 portées à 512 avec les nouveaux casques. Rassurez-vous, ils n’ont pas 384 maillots, c’est les combinaisons possibles avec les couleurs de pantalons, maillots, chaussettes, numéros, logos et casques.

En fait la grande nouveauté qu’a introduit Oregon en partenariat avec son sponsor Nike c’est d’avoir, non pas 1 ni 2 ni 3, mais 4 jeux de maillot en plus depuis 2010. Pour être honnête, ils n’ont pas fait cela que pour le style mais ils ont aussi développé la technologie des maillots, plus légers, plus serrés, plus résistants.

Saison 2011 - Classement WEEK 9

C'est parti ! L'écrémage a commencé ! De 8 équipes invaincues, on passe à 5. Il reste 4 journées (5 pour certaines) à en voir tomber d'autres. On sait déjà qu'une autre tombera avec l'affrontement prochain entre LSU et Alabama.

-- Les sortants --

Texas AM : Le Aggies n'ont pas arrêté de faire le yoyo au classement depuis le début du championnat.